logo article ou rubrique
Deux engagements définitifs et cinq temporaires chez les Filles de Marie
Article mis en ligne le 5 septembre 2016

par Sonia Delecourt

Des rires, des chants... à la maison mère de la congrégation des Filles de Marie, à la Providence, le 4 septembre, l’excitation était palpable. Tout dans l’atmosphère annonçait que quelque chose de particulier allait se passer.

Deux religieuses, sœur Marie Christine et sœur Marie Thérèse, ont en effet prononcé leurs vœux définitifs dans la congrégation des Filles de Marie, tandis que cinq novices y ont prononcé leurs vœux temporaires.

Pour l’occasion, un peu plus de deux cents personnes, prêtres, religieux et religieuses, amis, famille, se sont retrouvés dans le cloître de la maison mère, pour la célébration.

Lors de la messe, les cinq religieuses ont prononcé des vœux de chasteté, pauvreté et obéissance avant de se rendre à l’autel pour signer leur engagement, document qui a également été signé par la supérieure générale des Filles de Marie, sœur Marie-Claire Rivière, et l’évêque. Les sœurs ont ensuite reçu la Constitution des Filles de Marie, leur voile, et une croix.

Sœur Marie Christine et sœur Marie Thérèse qui ont prononcé leur vœux perpétuels, se sont, elles, prosternées pendant la Litanie des saints, avant de recevoir l’alliance des Filles de Marie.

À la fin de la cérémonie, sœur Marie-Claire Rivière a annoncé l’affectation des religieuses. Quatre des cinq sœurs qui ont fait leurs premiers vœux ont été affectées pour la région Réunion, la dernière a été nommée aux Seychelles.
Sœur Marie Christine a été, elle, nommée à Langonnet, dans le Morbihan et, sœur Marie Thérèse à La Réunion.


puceContact puce RSS

2009-2020 © Diocèse de La Réunion - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.3
Hébergeur : OVH