L’épreuve nous invite à la conversion
Article mis en ligne le 14 décembre 2009

par Mgr Gilbert Aubry

Déclaration prononcée par Mgr Gilbert Aubry en la paroisse Saint-Jean-Baptiste (Bras-Panon) le samedi 12 décembre 2009 à la messe de 17 heures.

Ce n’est un secret pour personne que le Père Tual a été entendu par les gendarmes dans une garde à vue cette semaine. Vu le trouble et les interrogations que cela suscite, je lui ai demandé de me remettre sa démission de curé de Bras-Panon pour le bien de tous et pour la paix dans la paroisse. Ce qu’il a fait en date du 10 décembre. Il n’a plus de fonction dans le diocèse.

J’assure de ma sympathie et de ma prière toutes les personnes qui ont pu être blessées dans leurs relations avec le père curé et ma porte leur est ouverte.

L’Église est une famille nombreuse qui peut connaître de nombreux problèmes. Le prêtre n’est pas au-dessus de la condition humaine même s’il doit être un modèle. S’il y a des actes condamnables, ils doivent évidemment être condamnés et seront alors condamnés. Attendons ! Mais gardons-nous bien de juger la conscience de la personne car Dieu seul en est le juge. Souvenons-nous que l’Église –c’est-à-dire nous tous ensemble– se construit dans la prière, la charité, la vérité et non pas en nous accusant les uns les autres ou en montant les uns contre les autres.

Nous sommes tous des êtres fragiles, blessés, appelés à nous accueillir comme nous sommes, à gérer au mieux nos situations difficiles et à en sortir, à demander pardon quand c’est nécessaire et à pardonner aux autres, à nous entraider pour que notre communauté nous permette d’assumer nos légitimes diversités et de témoigner de l’amour de Dieu. C’est aussi de cette manière que nous ferons taire les attaques contre l’Église et pourrons porter notre contribution à la construction d’une société vraiment humaine et fraternelle, avec le Christ Jésus et en lui, ici même à Bras-Panon.

L’épreuve nous invite à la purification et à la conversion : faire la vérité en chacun de nous, autour de nous, dans toutes nos relations. A l’approche de Noël, prenons conscience qu’à l’intérieur même de l’Église, dans nos familles et dans la société, nous ne pouvons pas vivre sans la miséricorde de Dieu. C’est ainsi qu’ensemble, nous pouvons devenir signe d’une humanité blessée et réconciliée en Dieu. Pour vous, chrétiens de Bras-Panon, cela commence à Bras-Panon. Que Dieu vous donne la grâce de vous aimer les uns les autres et d’aimer votre paroisse parce qu’elle est l’Église présente et vivant dans vos maisons. Le temps est donc au recueillement avec la prière dans le silence du cœur, avec la solidarité effective dans vos relations quotidiennes. Plus que jamais, il est essentiel, dans vos familles, dans nos instances d’Église et dans la société, de placer l’intérêt supérieur de l’enfant, des enfants, au premier plan de nos préoccupations. Et croyez bien qu’à la place qui est la mienne, je ne cesse de prier pour vous tous et de vous porter tous dans mon affection.

Je vous demande de prier pour votre ancien curé et de savoir aussi rendre grâce pour le bien qu’il a fait parmi vous. Un curé s’en va, un autre arrive. Je vous présente le Père Stanislas Bossa Oussou, originaire du Bénin où il a été ordonné prêtre le 28 décembre 2002 et où il a été curé. A La Réunion, il a déjà travaillé à la Ravine des Cabris et tout récemment à Cilaos. Je l’ai nommé administrateur de la paroisse. Je le remercie d’avoir accepté cette mission dans des circonstances difficiles. Je ne doute pas que vous ferez tout votre possible pour bien l’accueillir, qu’il ne se sente pas étranger, qu’il soit l’un des vôtres afin qu’il puisse bien « connaître ses brebis » et que vous puissiez connaître votre pasteur, tous à l’écoute et à la suite de notre unique Bon Pasteur Notre Seigneur Jésus-Christ. Je demande à saint Jean Baptiste, patron de votre paroisse, de vous aider à faire route ensemble en aplanissant les chemins du Seigneur pour parvenir à Noël en réalisant le chant des anges : « Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre aux hommes qu’Il aime ». Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix aux enfants, aux adolescents, aux familles et à tous les paroissiens de Bras-Panon parce que Dieu vous aime.


Appels à dons, bénévolat

puceContact puce RSS

2009-2021 © Diocèse de La Réunion - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.3
Hébergeur : OVH