logo article ou rubrique
Jusqu’à 5000 personnes pour le mariage homme-femme
Article mis en ligne le 9 décembre 2012

par Françoise Adam de Villiers

1700 personnes selon la police, environ 2000 selon plusieurs autres observateurs, 5000 selon les organisateurs : les estimations du nombre de participants à la manifestation « Tous pour le mariage homme-femme » organisée ce dimanche à Saint-Denis allaient du simple au triple… mais une chose est claire : ce nombre était suffisamment important pour satisfaire le Collectif réunionnais à l’origine de cette manifestation.

Un peu avant 10 heures, le premier groupe de manifestants vêtus de blanc a commencé à descendre la rue de Paris, suivi de quatre autres, tous brandissant pancartes et banderoles. Les « simples citoyens » et associatifs venaient en tête, les personnalités religieuses (dont Mgr Aubry) et politiques s’étant réparties dans les groupes suivants.

Quelques ballons dansaient dans la foule, pour la plupart tenus par des enfants. Les slogans exprimaient les convictions défendues, éclairées par une vision idéale de la famille. Si « 1 père + 1 mère : 2 repères », « Papa + maman, y’a pas mieux pour un enfant » ou « Deux pères + deux mères = galère » n’ont pas surpris, « Famille = 1 papa, 1 maman, des enfants », « In famille sans papa, sans maman, c in goni vide »… ont fait réagir certains observateurs, qui se sont demandé comment ces affirmations ont pu être perçues par les nombreuses familles réunionnaises où manquent, justement, un père, une mère ou des enfants. Mais par définition, les slogans font rarement dans la dentelle…

Un important service d’ordre avait été prévu par les organisateurs. Il n’a heureusement pas eu à intervenir, même si l’on a pu déplorer la présence d’une pancarte méprisante envers les personnes homosexuelles. Celle-ci présentait une photo de gays dénudés, prise lors d’une gay pride, surmontée de la phrase « Confieriez-vous vos enfants à ces gens-là ? ». Une façon de montrer du doigt qui, logiquement, a provoqué quelques heures plus tard des réactions indignées sur la page Facebook de l’association LGBT (selon laquelle l’affiche en question, qui émane de Civitas, serait actuellement « en procès »).

La marche s’est poursuivie dans une ambiance familiale jusqu’au kiosque du Barachois, où Clément Ah-Line, président du Collectif réunionnais, a lu sous les applaudissements de la foule le manifeste « Tous pour le mariage homme-femme ». Le Collectif y rappelle notamment que « l’union de deux personnes de même sexe ne peut pas être située sur le même plan que le mariage d’un homme et d’une femme » puisque cette « institution codifiée civilement pour articuler l’amour et la succession des générations » (…) « crée une relation de filiation directe entre ses membres, une communauté de descendants et d’ascendants ».

Puis une délégation s’est dirigée vers la préfecture pour déposer ce texte demandant « fermement le retrait de ce projet de loi dit du “mariage pour tous” ».

Les manifestants sont d’ores et déjà appelés à se retrouver le 13 janvier 2013, journée de mobilisation nationale, pour une nouvelle marche.

Déclaration du Collectif réunionnais « Tous pour le mariage homme-femme »


Appels à dons, bénévolat

puceContact puce RSS

2009-2022 © Diocèse de La Réunion - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.3
Hébergeur : OVH