logo article ou rubrique
Faire connaître la belle histoire de Notre-Dame de Liesse
Article mis en ligne le 30 janvier 2012

par Geneviève Barbeau

Trois ans après la fin de sa construction, dans les écarts de Trois-Bassins, la chapelle Notre-Dame de Liesse étonne toujours le passant par sa structure moderne.

C’est, à l’époque, le curé de la paroisse, le père Maurice Hoareau, qui avait choisi le nom qui serait donné à la chapelle.

A son inauguration, un voisin, Jean-Lucien Baleya, a été désigné, avec sa femme, pour s’occuper de l’édifice : ouverture des portes, entretien, accueil des visiteurs etc...

Petit à petit, Jean-Lucien et Lisette se sont passionnés par la légende de Notre-Dame de Liesse. Une passion qui les a conduit jusqu’en métropole, à la basilique consacrée à la vierge noire de Picardie, dans l’Aisne.

A son retour dans l’île, Jean-Lucien a proposé au curé de la paroisse d’installer dans la chapelle des panneaux qui raconte l’histoire la Vierge. Son fils a même rapporté une statue de Notre-Dame de Liesse, installée à l’entrée gauche de la chapelle.

Les visiteurs peuvent ainsi découvrir en images, la belle histoire de cette vierge de couleur noire et ses miracles...

[bleu marine]La légende raconte que trois chevaliers des croisés sont faits prisonniers en Egypte alors qu’ils partaient défendre le tombeau de Jésus à Jérusalem. Ils sont délivrés par Ismérie, la fille du roi, qui découvre, près des prisonniers, une statue de la Vierge, sculptée par miracle en une nuit (Ismérie va, plus tard, se convertir au catholicisme).

[bleu marine]Les trois évadés et la princesse, sortent clandestinement d’Egypte et, après un périple invraisemblable, se réveillent devant une fontaine, à Liance (devenu Liesse), non loin de Laon, en métropole.

[bleu marine]Bientôt, un sanctuaire de Liesse est construit, et la Vierge se charge d’attirer vers elle les bienfaits et les miracles se multiplient. Les premiers pèlerinages à Notre-Dame de Liesse voient le jour. Le couronnement de Notre-Dame de Liesse, en 1857, va faire ensuite porter la gloire de cette Vierge à l’enfant, dans le monde entier.[/bleu marine][/bleu marine][/bleu marine]

Aujourd’hui, au cœur de la basilique, dans le département de l’Aisne, en métropole, la Madone trône toujours au dessus du tabernacle, sur l’autel somptueusement décoré.

La chapelle Notre-Dame de Liesse, à Grande Ravine, à moins de trois kilomètres de Trois-Bassins, a elle aussi changé la vie des habitants du quartier. Le couple Baleya affirme ainsi que la Vierge noire, comme son nom l’indique, a ramené la joie et la sérénité dans la vie de nombreux villageois.

Faire connaître aux visiteurs Notre-Dame de Liesse est le vœu de Jean-Lucien et de Lisette, qui espèrent voir bientôt un pèlerinage annuel, à la Pentecôte, dans leur chapelle.

En attendant la messe en la chapelle est célébrée chaque dimanche à 8h et le jeudi à 16h30.

De plus en plus de groupes de prière viennent visiter l’édifice et demander des grâces à Notre-Dame de Liesse. Si, comme eux, vous souhaitez visiter la chapelle, merci de contacter la cure de la paroisse au : 0262 24 81 29.

Par ailleurs, un appel est lancé à un musicien bénévole qui voudrait bien animer la chorale le dimanche en la chapelle Notre-Dame de Liesse. Si cette annonce vous intéresse, merci de bien vouloir joindre la paroisse de Trois-Bassins.

A écouter ci-dessous l’interview de Jean-Lucien Baleya, sur la chapelle Notre-Dame de Liesse, de Trois-Bassins.


Appels à dons, bénévolat

puceContact puce RSS

2009-2022 © Diocèse de La Réunion - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.3
Hébergeur : OVH