logo article ou rubrique
Bon et saint Ramadan

Alors que les musulmans s’apprêtent à commencer le mois de Ramadan, Monseigneur Gilbert Aubry leur adresse un message fraternel.

Article mis en ligne le 1er avril 2022

par Centre diocésain d’information

Chers amis musulmans,

Au moment où vous débutez votre mois de Ramadan, je veux d’abord rendre grâce à Dieu, le Très-Haut, le Tout-Puissant et le Miséricordieux pour le chemin qui nous est donné de vivre ensemble, chrétiens et musulmans, sur notre terre de La Réunion. Les temps sont difficiles. Il y a de la déprime dans l’air, de l’inquiétude, de la nervosité et du stress. Mais, pour les croyants que nous sommes, l’Espérance ne déçoit pas.

Nous chrétiens, nous sommes en forte communion spirituelle avec vous. Et nous savons tous que c’est dans la mesure où chacun de nous estime son semblable comme lui-même que la paix devient possible car elle s’ origine à la profondeur de chaque cœur. Notre foi, votre foi, nos croyances aux spiritualités respectives viennent donner du souffle et du bon goût à la vie.

Monseigneur Jean-Marc Aveline, archevêque de Marseille et président du Conseil pour les relations interreligieuses et les nouveaux courants religieux, a adressé, à l’occasion du Ramadan, un message aux musulmans de France. Certes, la situation dans l’Hexagone et à La Réunion n’est pas la même. Mais le fond de son message élargit notre prière aux dimensions des préoccupations mondiales.

« Carême et Ramadan se vivent en cette année 2022/144311 dans un climat très particulier : la pandémie apparue en 2020 se poursuit avec ses conséquences parfois dramatiques, des échéances électorales importantes auront lieu en mai et juin et, surtout, l’invasion de l’Ukraine fin février amène la guerre sur le continent européen, provoquant des drames humains incommensurables et mettant en péril l’équilibre du monde.

« Aussi, en ce mois de jeûne, de prière et d’aumône dans lequel vous vous engagez, fidèles à votre foi en Dieu, le Miséricordieux, je vous propose de nous stimuler mutuellement à mieux plaire à Dieu en priant pour nos frères et soeurs en humanité, et tout spécialement ces enfants, ces mères, ces personnes âgées, qui ont dû prendre le chemin de l’exil, par suite de la destruction de leurs villes et villages, non seulement en Ukraine, mais dans de nombreuses autres régions du monde.

« Être artisan de paix, de fraternité et d’hospitalité passe par la transformation de notre propre cœur encore trop souvent habité de peur, de violence, d’égoïsme et de fermeture. Aussi, tournons-nous vers Celui qui est l’Unique et Créateur des mondes pour le prier non seulement d’ouvrir nos cœurs au pardon réciproque mais aussi de faire de nous des instruments inlassables de réconciliation et des bâtisseurs d’une société plus juste et plus fraternelle. »

Je vous souhaite donc la grâce de prier en tout temps et la force d’aimer. Je souhaite à chacune et à chacun de vous, à vos familles, à vous tous, une bonne santé. Une santé la meilleure possible, physique, morale et spirituelle. Bon et saint mois de Ramadan.

Le l’ avril 2022
Monseigneur Gilbert Aubry
Évêque de La Réunion


Appels à dons, bénévolat

puceContact puce RSS

2009-2022 © Diocèse de La Réunion - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.3
Hébergeur : OVH