Bandeau
Diocèse de La Réunion
Slogan du site

Site d’informations de l’Église catholique à La Réunion. La vie des paroisses, des mouvements et des services du diocèse.

logo article ou rubrique
Ouverture du Mois missionnaire extraordinaire
Article mis en ligne le 1er octobre 2019
dernière modification le 2 octobre 2019

par Centre diocésain d’information

Ce mardi 1er octobre, l’Église fête sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, co-patronne des missions (avec saint François Xavier). Mais elle s’apprête aussi à vivre le Mois missionnaire extraordinaire convoqué par le pape François « pour alimenter l’ardeur de l’activité évangélisatrice de l’Église ad gentes » et marquer le centenaire de la promulgation de la lettre apostolique Maximum Illud de Benoît XV (le 30 novembre). À l’époque, le pape Benoît XV avait voulu replacer l’Évangile et son annonce au centre de l’engagement missionnaire. Le pape François aujourd’hui réaffirme ce propos et veut aussi rappeler aux croyants que « la nature intrinsèque de l’Église est missionnaire ».

« Baptisés et envoyés : l’Église du Christ en mission dans lemonde », tel est le thème de ce Mois missionnaire extraordinaire. Il y a cent ans, être missionnaire, c’était s’embarquer pour des contrées lointaines et souvent dangereuses. En 2019, la mission n’exige plus forcément de quitter son lieu de vie habituel… mais sortir de soi-même, de ses frontières, pour s’ouvrir à l’autre, est plus que jamais d’actualité.

« J’espère que toutes les communautés feront en sorte de mettre en œuvre les moyens nécessaires pour avancer sur le chemin d’une conversion pastorale et missionnaire, qui ne peut laisser les choses comme elles sont, déclare le pape François dans son Message pour la Journée missionnaire mondiale. Ce n’est pas d’une “simple administration” dont nous avons besoin. Constituons-nous dans toutes les régions de la terre en un “état permanent de mission” ». Ne craignons pas d’entreprendre, avec confiance en Dieu et beaucoup de courage, « un choix missionnaire capable de transformer toute chose, afin que les habitudes, les styles, les horaires, le langage et toute structure ecclésiale devienne un canal adéquat pour l’évangélisation du monde actuel, plus que pour l’auto-préservation. La réforme des structures, qui exige la conversion pastorale, ne peut se comprendre qu’en ce sens : faire en sorte qu’elles deviennent toutes plus missionnaires, que la pastorale ordinaire en toutes ses instances soit plus expansive et ouverte, qu’elle mette les agents pastoraux en constante attitude de “sortie” et favorise ainsi la réponse positive de tous ceux auxquels Jésus offre son amitié. »

Chaque baptisé, à sa manière, peut être missionnaire. D’abord, en rencontrant Dieu à travers la prière, l’eucharistie et l’Évangile. Puis en s’inspirant du témoignage de personnes ayant marqué l’histoire et ouvert des chemins de mission. En se formant, aussi : formation biblique, catéchétique, spirituelle, théologique… Et enfin, en manifestant concrètement son amour pour son prochain.

Un logo a été adopté pour marquer ce Mois missionnaire extraordinaire. Il représente une Croix missionnaire dont les couleurs traditionnelles évoquent les cinq continents.

La Croix est l’instrument et le signe efficace de la communion entre Dieu et les hommes pour l’universalité de la Mission : elle est lumineuse, riche en couleurs, signe de la victoire et de la résurrection.

Le monde est transparent, car l’action évangélisatrice ne connaît ni barrières ni frontières : elle est le fruit de l’Esprit Saint. La charité chrétienne et le monde transfiguré dans l’Esprit surpassent les distances et ouvrent le regard de notre esprit et de notre cœur.

Les mots « baptisés et envoyés », qui accompagnent l’image, indiquent les deux éléments caractéristiques de tout chrétien : le baptême et l’annonce.

Les couleurs de la Croix sont les couleurs traditionnellement attribuées aux cinq continents :

  • Le rouge pour l’Amérique rappelle le sang des martyrs du continent américain, semence pour une vie nouvelle dans la foi chrétienne.
  • Le vert pour l’Afrique est la couleur de la vie et symbolise la croissance, la fécondité la jeunesse et la vitalité. Le vert est en outre la couleur de l’espérance, une des trois vertus théologales.
  • Le blanc pour l’Europe est le symbole de la joie, commencement d’une vie nouvelle dans le Christ : c’est le défi lancé à la vieille Europe, pour qu’elle soit capable de se réapproprier la force évangélisatrice qui l’a engendrée grâce à tant d’Églises et de saints.
  • Le jaune pour l’Asie est la couleur de la lumière, qui s’alimente en invoquant la vraie Lumière.
  • Le bleu pour l’Océanie est la couleur de notre ciel, signe de la demeure de Dieu avec nous les hommes.

Prière du Mois missionnaire extraordinaire

Dieu notre Père,
Ton Fils Unique Jésus-Christ
Ressuscité d’entre les morts
A confié à Ses disciples Sa mission :
« Allez ! De toutes les nations faites des disciples ». (Mt28,19)
Tu nous rappelles que par le baptême
Nous participons tous à la mission de l’Eglise.
Par le don de Ton Esprit-Saint, accorde-nous la grâce
D’être témoins de l’Evangile,
Courageux et ardents,
Pour que la mission confiée à l’Eglise,
Soit poursuivie en trouvant des expressions nouvelles et efficaces
Qui apportent la vie et la lumière au monde.
Aide-nous à faire en sorte que tous les peuples
Puissent rencontrer l’amour sauveur et la miséricorde
De Jésus-Christ, notre Seigneur et notre Dieu,
Qui vit et règne avec Toi, dans l’unité du Saint-Esprit,
Maintenant et pour les siècles des siècles.
Amen.

puceContact puce RSS

2012-2019 © Diocèse de La Réunion - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.3
Hébergeur : OVH