logo article ou rubrique
Miséricorde : passage des portes saintes... en créole
Article mis en ligne le 21 octobre 2016

par Laura Bassetti

Ce samedi 22 octobre, sous l’égide du Service diocésain de pastorale liturgique et sacramentelle (SDPLS), débute une série de passage des Portes Saintes... en créole, un projet baptisé « LaMizérikordMinm ».

Une idée née de Serge Dafreville, membre du SDPLS. En traduisant une messe en créole, il s’est interrogé sur son implication dans le cadre de l’Année de la miséricorde instituée par le pape François. « Je me suis dis : Pourquoi pas une messe en créole ? Et pas seulement pour moi : c’est un geste liturgique, indique le chanteur et musicien. Pourquoi en créole ? Pour marquer la spécificité réunionnaise ! »

Il s’est alors attelé à l’écriture d’un ordinaire de messe en créole, et le projet a suivi son cours avec un groupe de chanteurs et de musiciens.

Ainsi, toute la célébration – Hymne de la Miséricorde compris – sera adaptée en créole « sauf pour les deux premiers passages de porte, car le temps manque. Deux chants populaires accompagneront le Notre Père et le Credo : « Sous un flamboyant » et « Comme un zoizeau ».

Pour Serge Dafreville, « c’est une aventure, qui ouvre des pistes à d’autres idées similaires ».

Programme

- 22 octobre : église du Sacré-Cœur de Jésus aux Colimaçons, 16h30
- 29 octobre : église Saint-François-de-Sales, Le Tampon-Centre, 17 heures
- 5 novembre : église Jésus Miséricordieux, Cambuston, 17 heures
- 12 novembre : cathédrale à Saint-Denis (à confirmer), 18 heures


puceContact puce RSS

2009-2020 © Diocèse de La Réunion - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.3
Hébergeur : OVH