Le chanteur Bernard Lavilliers se met au maloya
Article mis en ligne le 2 décembre 2013
dernière modification le 29 novembre 2013

par Laura Bassetti

Dans son album sorti en début de semaine, le chanteur Bernard Lavilliers reprend une chanson emblématique d’Alain Peters : « Rest’la maloya ».

Même si cette libre interprétation ne plaît pas à tout le monde, il n’en reste pas moins que presque vingt ans après la mort d’Alain Peters, son œuvre et sa mémoire continuent de voyager à travers le monde.


puceContact puce RSS

2009-2020 © Diocèse de La Réunion - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.3
Hébergeur : OVH