logo article ou rubrique
Journée mondiale pour la paix : le message du pape
Article mis en ligne le 13 décembre 2016

par Laura Bassetti

À l’occasion de la 50e Journée mondiale pour la paix, le 1er janvier 2017, le pape François a publié un message intitulé : « La non-violence : style d’une politique pour la paix ».

Comme annoncé, le pape François a placé le thème de la non-violence au cœur de son message pour la paix.

Il y souligne que la promotion de la non-violence est indispensable pour construire un monde plus juste et plus humain, tout en interrogeant : la violence, « À quelle fin ? La violence permet-elle d’atteindre des objectifs de valeur durable ? » interroge-t-il. Rappelant les « énormes souffrances » engendrées par celle-ci : « guerres dans différents pays et continents ; terrorisme, criminalité et attaques armées imprévisibles ; les abus subis par les migrants et par les victimes de la traite ; la dévastation de l’environnement ».

Il propose que la non-violence imprègne chacune de nos décisions, de nos interactions et de nos actions au sens large. Assurant « que l’Église catholique accompagnera toute tentative de construction de la paix, y compris par la non-violence active et créative ».

Le nouveau Dicastère pour le Service du Développement humain intégral, effectif dès le 1er janvier prochain, participera à ce travail de paix, et « aidera l’Église à promouvoir de manière toujours plus efficace les “biens incommensurables de la justice, de la paix et de la sauvegarde de la création” et de la sollicitude envers les migrants, “les personnes dans le besoin, les malades et les exclus, les personnes marginalisées et les victimes des conflits armés et des catastrophes naturelles, les détenus, les chômeurs et les victimes de toute forme d’esclavage et de torture” ».

Le pape invite chacun à apporter sa pierre à l’édifice de la non-violence, précisant que cette éthique doit avant tout s’apprendre dans la famille, pour ensuite être diffusée à un niveau plus vaste dans la « famille humaine ».

« Être aujourd’hui de vrais disciples de Jésus signifie adhérer également à sa proposition de non-violence », écrit-il. Car « Jésus aussi a vécu en des temps de violence. Il a enseigné que le vrai champ de bataille, sur lequel s’affrontent la violence et la paix, est le cœur de l’homme ».

Ce message du pape sera lu dans toutes les églises catholiques le 1er janvier 2017.

Voir le message complet du pape François ici.


puceContact puce RSS

2009-2020 © Diocèse de La Réunion - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.3
Hébergeur : OVH